Message de bannière d'avis général!

Le terreau, ça se recycle et c’est un geste écologique

Préparation du terreau et du sol pour la plantation aux champs
Il y a quelques années, on suggérait aux jardiniers de jeter le terreau qu’ils avaient utilisé dans leur pot après une année d’utilisation. Quand on sait que la terre est un bien précieux, peu renouvelable (il faut de 200 à 1 000 ans pour renouveler la couche de sol), ce conseil était un peu aberrant. Depuis, on est plus respectueux et on sait que l’on peut réutiliser le terreau des contenants d’année en année.

Faire coïncider terreaux et besoins des plantes

Comme on l’a démontré dans l’Écouinfo << Les besoins des plantes en éléments nutritifs >>, il est intéressant de regrouper les plantes par appétit. Avec la bonne stratégie, on peut suivre ce principe tout en recyclant le terreau durant de nombreuses années.

En suivant les conseils Application en pot pour semis et rempotage, on peut ajouter du biochar aux différents mélanges.

Crédit photo : Les jardins de l’écoumène

La première année

Les terreaux que l’on utilise pour la première fois peuvent être adaptés aux appétits des plantes. La procédure est la suivante :

Crédit photo : Les jardins de l’écoumène

Mélange nº 1 : terreau pour plantes gourmandes = 1 partie de compost pour 4 parties de terreau + engrais d’origine naturelle;

Mélange nº 2 : terreau pour plantes moyennement gourmandes = 1 partie de compost pour 6 parties de terreau + engrais d’origine naturelle;

Mélange nº 3 : terreau pour les plantes peu gourmandes = aucun apport de compost ou d’engrais naturel.

Pour préparer ces mélanges, on peut utiliser le Compost marin et forestier Bionik® et le Mix Boost de Carence.

Le terreau, ça se recycle!

Comme au potager de pleine terre, il faut prendre en compte les « exportations » de nutriments et de matières organiques lors des récoltes.

Le terreau étant vivant il se transforme au fil du temps. La « dégradation » en particulier de la matière organique entraîne ce que l’on appelle la minéralisation.

Le recyclage commence à l’automne. Au moment de vider les pots, on met les 3 mélanges de terreau en tas ou dans des sacs distincts bien identifiés. Quand le terreau reste dans les pots, on les marque ou on fait un croquis positionnant les pots et indiquant les types de mélanges. Au printemps, on va amender le terreau et le brasser de manière à obtenir de nouveaux mélanges :

Crédit photo : Les jardins de l’écoumène
  • Le mélange nº 3 reçoit 1 part de compost pour 2 parts de terreau plus de l’engrais naturel : il devient le mélange nº 1;
  • Le mélange nº 1 reçoit 1 part de compost pour 3 parts de terreau, plus de l’engrais naturel : il devient le mélange nº 2;
  • Le mélange nº 2 ne reçoit pas d’apport de compost, mais un peu d’engrais naturel : il devient le mélange nº 3.

Pour en apprendre davantage ; Les amendements de sol, qu’ossa donne ?

On procède au même décalage les années suivantes.

Crédit photo : Les jardins de l’écoumène

Dans le cas des Smart Pot® dans lesquels on peut conserver le terreau, on laisse celui-ci dans les pots et aux printemps on en enlève une partie pour la remplacer par du compost et de l’engrais .

Pour plus d’astuces sur le Potager en contenants .


Les apports d’engrais

Au cours de la saison, on fait des ajouts périodiques d’engrais naturels. Les fréquences seront les suivantes :

  • Mélange nº 1 : 4 fois;
  • Mélange nº 2 : 2 fois;
  • Mélange nº 3 : 1 fois.
Crédit photo : Les jardins de l’écoumène

Si on doit se défaire de terreau, on ne le jette pas aux poubelles, on trouve un endroit pour l’étendre. C’est un bien trop précieux.

Connectez-vous pour avoir accès à une fiche PDF.

icone-ecouinfo-bottom

Partagez cet article

Suggestion(s) de la boutique

Articles associés

ecoumene

Les bénéfices d’un sol vivant

De nombreux endroits de la Terre abritent des forêts luxuriantes sans que personne n’intervienne dans la croissance des plantes en fertilisant ou en appliquant des pesticides. Le sol n’aurait donc pas besoin d’être sarclé, biné, retourné, engraissé et traité pour que les plantes y poussent vigoureusement.

Lire la suite »